Que reste-t-il du budget du CE, et pour qui ?

En janvier vous appreniez les nouvelles modalités de subvention du CE. Les subventions par salarié se déclinent – et déclinent ! – sous forme d’une enveloppe globale par niveau, comprenant toutes les offres CE. Votre enveloppe est désormais plafonnée plus sévèrement (voir tableau).

NB : de plus les voyages, les activités thématiques ainsi que la billetterie sont décomptés de cette enveloppe.

Niveau / Enveloppe Globale (détails)
Assistants et Analystes / 400 € (subv. indiv. max 350 €+ subv. enf. max 180 €)
Consultants / 400 € (subv. indiv. max 200 €+ subv. enf. max 75 €)
Managers / 300 € (subv. indiv. max 150 €+ subv. enf. max 60 €)
Senior Managers / 300 € (subv. indiv. max 110 €+ subv. enf. max 60 €)
Senior Executives / 150 € (subv. indiv. max 110 €+ subv. enf. max 60 €)

Comment en sommes-nous arrivés là ?
2008 : Votre CE avait un budget partiellement inutilisé et a décidé de subventionner un plus grand nombre d’entre vous plutôt que d’accumuler des réserves ;
2011 : Le budget versé au CE par Accenture- plus bas que la moyenne des entreprises de la branche (0.52% de la masse salariale contre 0.8% dans la branche) – ne suffit plus pour maintenir toutes les subventions ;
2011 : Accenture refuse une hausse de la dotation dans le cadre des négociations salariales ;
2011/2012 : Le CE doit réduire vos subventions et une majorité d’élus du CE décident de réduire en premier lieu le budget alloué aux subventions individuelles.

myCFE-CGC a été à l’origine de la subvention individuelle. Nous étions en effet conscients que peu d’entre vous ont l’occasion de bénéficier des offres du CE comme, par exemple, les voyages collectifs.

Nous souhaitons revoir les règles mises en place pour qu’il y ait moins de disparités entre les collaborateurs et augmenter les plafonds pour maintenir des offres attractives.

Nous continuerons à défendre une augmentation du budget CE et vous tiendrons informés. Vous aurez l’occasion de voter pour soutenir notre action à la fin 2012.

…nous contacter à ce sujet