Des nouveautés pour la mutuelle Accenture

La mutuelle Accenture regroupe notre assurance santé complémentaire et l’assurance prévoyance. Suite au changement de contrat effectif depuis 2018 nous commençons à pouvoir analyser les résultats financiers du contrat.

Les mutuelles d’entreprises se négocient en ciblant un équilibre entre les montants cotisés (par Accenture et les salariés) et ceux reversés au titre des garanties. La marge des acteurs (le courtier, le gestionnaire « Génération », l’assureur « GAN ») étant définie contractuellement.

Le 100% santé

A partir du 1er janvier la réforme gouvernementale du « 100% santé » commencera à s’appliquer avec un impact sur 3 postes.

En optique

La réforme prévoit l’obligation pour les opticiens de proposer des équipements (montures et verres) sans reste à charge. Cette disposition ne concerne a priori pas les Accenturiens puisque nous disposons déjà d’une couverture suffisante pour négocier un reste à charge nul chez la plupart des opticiens et pour la majorité des corrections.

Nous pouvons aussi déjà obtenir l’assurance d’une prise en charge intégrale des verres sans avoir à faire d’avance, quelle que soit la correction, en allant chez un opticien du réseau Itelis. A ce propos, on rappelle que, Accenture ayant négocié le niveau de remboursement Itelis le plus haut, la prise en charge Itelis fonctionne pour toutes les corrections, tous les traitements, et toutes les marques de verres. Ainsi, l’opticien qui vous refuserait une marque de verres, ou un traitement ne respecte pas la convention qu’il a établi avec Itelis, et vous êtes évidemment libre d’en changer.

Il y a tout de même une modification importante qu’apporte le 100% santé à notre mutuelle :

A partir du 1er janvier 2020, les montures ne seront remboursées qu’à hauteur de 100€

Il s’agit là d’une des obligations réglementaires, il n’est donc plus possible de conserver le plafond de remboursement à 150€.

En dentaire

Panier 100%
Nouveautés
Certains actes sont intégralement couverts par la sécurité sociale et la mutuelle
Panier Maitrisé
Nouveautés
Certains actes sont plafonnés.La sécurité sociale et la mutuelle Accenture suffisent pour une prise en charge totale
Panier Libre

Le praticien choisit librement ses tarifs. Les actes sont remboursés selon les plafonds de la SS et de la mutuelle.

 

A partir de 2020 les dentistes devront, pour certains actes, proposer au patient des soins 100% santé dont le tarif est plafonné par la sécurité sociale. Pour ces soins, le remboursement de la sécurité sociale et de toute mutuelle est suffisant pour qu’il n’y ait pas de reste à charge. Jusqu’en 2023 le système va s’étendre à davantage de soins.

Il sera toutefois toujours possible pour le patient de choisir des soins hors « 100% santé », avec dans ce cas des honoraires plafonnés. On appelle cela le « panier maitrisé », ce choix sera à discuter avec le praticien mais peut se justifier si les soins nécessaires ne sont pas concernés par le 100% santé, ce qui est le cas de certains matériaux pour les prothèses.

La couverture de notre mutuelle semble assez bonne pour permettre, là aussi, de couvrir sans reste à charge les soins en « panier maitrisé ».

Pour vos soins dentaires, dans la mesure du possible, nous vous recommandons de demander un devis au praticien et de l’envoyer à Génération avant l’intervention.

Les audioprothèses

La base remboursement des audioprothèses a augmenté en 2019 et va continuer de croitre progressivement jusqu’en 2021. Ainsi la sécurité sociale les rembourse de mieux en mieux, et notre mutuelle également puisque le plafond est basé sur cette même base.

Pour les audioprothèses également il est prévu qu’une classe de produit soit accessible, à partir de 2021 sans reste à charge quelle que soit la mutuelle. Par contre, on passe à un remboursement tous les 4 ans désormais.

Les nouvelles garanties commencent à être utilisées

Bien qu’il soit encore trop tôt pour connaitre les résultats sur l’année 2019 il semblerait que désormais les nouvelles garanties soient davantage utilisées :

Médecine Douce

Ostéopathie – Chiropraxie – Microkinésiethérapie – Étiopathie – Acupuncture – Psychomotricien – Diététicien – Psychologue – Pédo-psychologue – Podologue

Autrefois réservé à l’ostéopathie, ce poste a été étendu en 2018 pour inclure davantage de pratiques et le plafond de remboursement a été doublé pour atteindre 200€ par an. Pensez-y !

Pharmacie non remboursée

Depuis 2018, lorsqu’un médecin prescrit un médicament vous avez la garantie que celui-ci vous sera remboursé. En effet, pour les médicaments non pris en charge par la sécurité sociale il est possible de demander un remboursement à Génération en scannant une facture du pharmacien et l’ordonnance.

Cette garantie fonctionne à hauteur de 136€ / an.
Cela fonctionne aussi dans le cas de prescription de pilules contraceptives non remboursées par la sécurité sociale, nous aurions toutefois préféré qu’un poste spécifique soit créé afin d’éviter aux femmes prenant une pilule de 3e ou 4e génération d’épuiser cette garantie avec le risque d’avoir des reste-à-charge par ailleurs.

 

L’importance de l’option facultative « surcomplémentaire »

Environ une personne sur deux a souscrit à l’option facultative. Sans elle les remboursements sont plafonnés aux limites légales du contrat responsable. C’est ainsi que l’on observe sur 2018 des restes-à-charge en hausse par rapport à 2017 :

  • lors d’une hospitalisation, les personnes qui n’ont pas pu être intégralement prises en charges ont eu 202€ de reste-à-charge en moyenne
  • 1/3 des consultations chez les spécialistes avec des dépassement d’honoraires ne sont pas intégralement prises en charge
  • 40% des actes de radiologies en dépassement d’honoraires ont laissés une note de 35€ en moyenne aux assurés

Si vous n’avez pas pris l’option facultative nous vous conseillons dans la mesure du possible de choisir des praticiens ne pratiquant pas de dépassement d’honoraires ou bien avec une convention OPTAM. Cela devrait ainsi limiter votre reste à charge.

Avec l’option facultative les plafonds sont plus élevés mais sans garantie d’être intégralement remboursé dans la mesure où les praticiens sont libres de leurs honoraires.

Dans les prochains jours il vous sera proposé de souscrire à l’option facultative pour un effet à partir du 1er janvier 2020, nous vous conseillons vivement d’y adhérer. Ce sera aussi l’occasion pour certains de faire le choix d’assurer un conjoint.

 

Des tarifs sensiblement identiques en 2020 mais une hausse attendue en 2021

 

Environ 8 millions d’euros ont été dépensés en 2018 pour l’assurance santé d’Accenture, dont 3 millions ont été versés par les salariés.

 

Malheureusement, cela semble insuffisant pour équilibrer le contrat. La rapport sinistres/primes en 2018 étant encore acceptable (102%), mais il s’annonce en hausse pour 2019 (estimé à 110%), ainsi une hausse des primes est à anticiper pour équilibrer l’assurance.

En 2020, les cotisations restent identiques, ainsi seule l’option devrait légèrement augmenter car indexée sur un indice (PMSS), soit 5,14€ (4,11€ pour un conjoint).

 

Des négociations prendront place en 2020 avec l’assureur pour convenir des cotisations 2021, cela sera aussi l’occasion d’éventuellement revoir certaines garanties et notamment l’accès à un service de téléconsultation.

 

Un contrat prévoyance à l’équilibre

L’assurance prévoyance d’Accenture reste à l’équilibre lorsque l’on l’étudie sur 5 années glissantes donc pas de hausse à craindre de ce côté-là.

Les services de Génération ont évolué au cours de l’année :

  • Il est désormais possible de faire estimer ses remboursements dentaires en prenant en photo son devis depuis l’appli
  • Depuis le site web et l’application mobile il est désormais possible de suivre l’historique des échanges avec Génération
    C’était une demande que notre équipe a formulée à Génération en 2018

 

 

Par ailleurs, ils proposent désormais un bot pour vous aiguiller sur votre espace assuré. Heureusement celui-ci ne remplace pas les agents humains disponibles de 8h30 à 17h30 au 02 98 51 38 00

Si aucune indemnité n’a été obtenue pour le lancement difficile du service en 2018, le contrat a été revu pour inclure à partir de 2020 un niveau de service minimum et nous n’avons plus constaté de problème majeur bien que certaines erreurs et certains délais puissent encore être rencontrés.