Dernier bulletin de paie ce mois-ci…

Ne dit-on pas que les cordonniers sont les plus mal chaussés ? Le très low-tech bulletin de paie Accenture envoyé par courrier vit ces dernières heures ce mois-ci.

En effet, dès le mois de janvier nous recevrons les fameux bulletins via une plateforme dématérialisée, MyPeopleDoc. Une mini révolution donc, mais un réel service pour celles et ceux d’entre nous qui sont fatigués de trier les fameux documents chaque mois afin de les conserver.

 

En synthèse :

  • A partir du mois de janvier 2021, les bulletins de paie seront déposés dans un coffre-fort numérique
  • Le bulletin de décembre 2020 sera également déposé
  • Il sera possible de déposer des documents personnels dans le coffre-fort, jusqu’à 10 Gb
  • Le service restera accessible même après le départ du salarié

 

Le prestataire retenu est reconnu ; chez Accenture PeopleDoc gère déjà les signatures électroniques des contrats de travail et de leurs avenants et la solution est déjà en place chez Octo, Altima, et Avanade.

L’infrastructure est opérée par Arkhinéo, une filiale de la Caisse des Dépôts et des Consignations, la solution est donc conforme aux normes en vigueur sur l’archivage longue durée des documents, et garantit aussi un stockage en France. Accenture financera le service, dès le dépôt du bulletin de paie, pour une durée d’archivage suffisante pour 50 ans ou jusqu’au 75ème anniversaire du salarié.

En janvier 2021, vous recevrez une communication vous indiquant comment vous connecter à MyPeopleDoc. Il sera aussi proposé de refuser le passage à la dématérialisation et donc de continuer à recevoir les bulletins par voie postale.

Nous avons régulièrement suggéré à la direction de mettre en place la dématérialisation des bulletins de paie et nous sommes heureux qu’Accenture mette enfin une telle solution en place.

Petit bémol : nous regrettons que la solution retenue soit assez fermée. Seul le logiciel MyPeopleDoc permettra de récupérer les documents, et il n’y aura pas non plus de connecteurs pour récupérer automatiquement des documents externes (banques, factures, etc.) comme peuvent déjà le proposer d’autres solutions (par exemple Digiposte). PeopleDoc ne semble pas pressé de procéder à ces évolutions, il n’est donc certain que l’on puisse bénéficier de ces éventuelles améliorations avant notre retraite…