Un post Facebook, même privé, peut justifier un licenciement…

C’est une jurisprudence à ne pas ignorer. Si, sur un réseau social, vous publiez de manière privée quelque chose qu’Accenture pourrait vous reprocher, cela peut être retenu contre vous si l’atteinte à la vie privée n’est pas abusive.

Dans cette « affaire », une salariée a publié de manière privée sur son compte Facebook une information confidentielle : une photo confidentielle de la prochaine collection d’une marque de vêtements. Et des « amis » de la salariée travaillaient chez des concurrents. L’employeur a eu connaissance de ceci par un « ami » de la salariée sans aucun acte illicite et sans que ce soit de manière déloyale. Ainsi, pour la cour de cassation, la « pièce » pouvait bien être retenue contre la salariée.

Vraisemblablement, la décision serait la même pour d’autres types de fautes, par exemple si quelqu’un se moque de manière abusive d’un collègue de travail. Attention donc à ce que vous publiez. La règle générale est d’éviter de publier quelque chose qui serait gênant si cela devenait public.

Source : Cour de cassation, 30 septembre 2020, n°19-12.058

 

Pour en savoir plus sur les règles Accenture en matière de publications sur les réseaux sociaux vous pouvez vous référer à la politique 1461 ou à la formation myLearning Hacker Land : See how posting sensitive information to social media can harm a client or Accenture.

Et si vous souhaitez développer votre Personal Branding vous trouverez quelques ressources sur percipio et notamment cet ebook de Yannick Chatelain : Le Strat’Ego: Les meilleures et les pires pratiques du marketing personnel